DORS

Esther Meunier Corfdyr
Giuseppina Comito
Amandine Grousson
Alice Boivin
Mise en scène
Interprète
Interprète
Collaboratrice artistique
NOTE D'INTENTION

DORS est un duo de danse-théâtre explorant la vie du corps endormi

Mon intention est de proposer au spectateur de subvertir l’idée qu’il peut se faire du sommeil. Cette intention est née des lectures de 24/7, Le Capitalisme à l’assaut du sommeil de Jonathan Crary et Tombe de sommeil de Jean-Luc Nancy.

Le dormeur, incapable de catégoriser, de réifier, de posséder quoi que ce soit qui l’entoure, alors qu’il s’inscrit dans l’espace, est là, au même titre que tout ce qui vit en co-présence autour de lui.

DORS explore la force qui se trouve dans cette façon d’être au monde. Ainsi, le spectateur fait l’expérience du mystère qu’est son corps : il rencontre le corps endormi, qui est un corps réparateur, porteur de la promesse du lendemain et des rêves, mais aussi un corps affranchi, qui n’obéit qu’à ses propres contraintes.

J’appréhende le sommeil comme un lieu métaphorique. J’y vois un espace intime menacé, l’un des derniers espaces sauvages, car encore largement inexploré, un espace qui est un abri commun, partagé par tous, en même temps qu’un monde vaste et mystérieux, impossible à délimiter.

Il est pour moi une chambre noire propice à la révélation, au sens photographique : lorsque les conditions sont réunies, les images, du rêve ou des photos, se révèlent. Il était donc d’emblée évident de travailler en collaboration avec un photographe, Emmanuel Fleury, dont le travail est inclus dans les créations du cycle que porte la compagnie.

Le sommeil est pour moi un promontoire depuis lequel d’autres réalités, plus profondes et enfouies, deviennent visibles. De la chambre noire du sommeil aux images du rêve, dans cette interzone des transformations s’épanouit un espace poétique en même temps qu’une réflexion sur nos quotidiens.

Esther Meunier Corfdyr

Lieux de laboratoire et de résidence : La Curie (La Courneuve) / Le TAG (Grigny) / Motus Modules (Scherwiller) / Théâtre de Belleville (Paris)

Production : Les Libres Etendues 
Co-production : L'Amin Théâtre - Le TAG / FSDIE 

 
Photographies de répétition par Emmanuel Fleury